Evènement / Annonce


DéZopilant, musée des Beaux-Arts, Quai du Polar, Printemps des Poètes : ateliers et projets culturels en MEEF 1er et 2nd Degré

le 5 mai 2020

En lien avec des événements locaux et nationaux (le festival « Quais du polar » et le « Magnifique printemps »), l’INSPE intègre dans certaines UE des modules de formation menant à des productions artistiques. Vincent MASSART-LALUC, formateur à l'Inspé - site de Lyon vous propose une courte rétrospective.

 

Un artiste (Didier Philippoteaux) accrochant un exemplaire d’un journal DEZOPILLANT réalisé à partir des productions écrites des étudiant-es et stagiaires en ateliers d’écriture.

Des stagiaires s’entrainant dans la salle de musique de l’INSPE sous la férule de leur enseignant (Fernando Ségui) à mettre en scène des textes du journal DEZOPILANT dans le cadre du festival « Quais du Polar »… puis d’autres stagiaires produisant dans l’espace de l’INSPE des mises en voix de ces textes ; au sein de la BU, dans des salles de cours, seul, en binôme ou en groupe.

Des stagiaires au milieu des tableaux et d’autres œuvres d’art au Musée des Beaux Arts partenaires de l’INSPE dans la réalisation des projets en lien avec ces évènements culturels ; certains en train d’écrire à même le sol, d’autres prenant la pose devant une sculpture ou encore écoutant les précisions du médiateur, partenaire associé, (Yann Darnault). 

Au loin, dans la salle bondée accueillant à la fois l’auteur invité d’un roman policier et les 50 personnes venues, certaines pour l’écouter et d’autres pour l’interviewer, on aperçoit une élève en train de lire un texte écrit en classe et venu avec ses camarades à l’INSPE pour cette rencontre organisée par les stagiaires MEEF du master PLP à l’occasion du festival « Quais du Polar ». Rencontre qui se termine, bien sûr, par une dédicace !
 
Un artiste associé (Emmanuel Soccodato) propose pendant le « printemps des poètes » (récemment rebaptisé « Magnifique Printemps ») un espace d’écoute poétique. Les personnes qui acceptent de se prendre au jeu peuvent aussi se laisser prendre en photo, visage saisi dans l’écoute intense d’un texte de poésie. Magnifiques portraits d’expressions intérieures…



 
Publié le 5 mai 2020 Mis à jour le 6 mai 2020